A pied, à VTT, à vélo, à cheval...
Des circuits, un agenda, des infos...
Photo
GPS Logo
Randobel Facebook Randobel Tweeter
FR NL

Tenneville

Les bonnes adresses de la région

Vous voulez votre publicité ici ? Contactez-nous !

Général

"La commune est tailladée du nord au sud par la Nationale 4, reliant Bruxelles à Arlon. Cette route à quatre bandes divise la commune en deux parties inégales, situées de part et d'autre et prend des airs de nationale nord-américaine : sur cinq kilomètres, c'est un ruban ininterrompu de commerces et de services variés, du concessionnaire automobile au fleuriste, de la friterie à l'église. Cette coupure brutale marque d'autant plus la différence naturelle qui caractérise les deux côtés de la commune. A l'ouest, d'immenses forêts majoritairement de feuillus couvrent un vaste territoire, ponctué de deux hameaux. L'économie traditionnelle y est sylvicole, le paysage est fermé, c'est l'Ardenne et ses sommets. A l'est, plusieurs villages se partagent le tiers oriental de la commune, essentiellement tourné vers l'agriculture, sur des buttes au relief adouci. * Cens * Champlon * Laneuville-au-bois se situe au sud-ouest de Tenneville.

Ce petit village est ancré à mi-pente d'un versant exposé à l'est, dont le ruisseau est un affluent de la Basseille (bassin de l'Ourthe occidentale). La formation du hameau se perd dans l'Histoire, mais elle est attestée au XVIe siècle ; un diverticule romain y passe du sud vers le nord, et une hache polie y a été citée dans les années 1950. Aucune fouille archéologique n'y a été entreprise, à l'exception de quelques sondages opérés dans la voie romaine. L'origine du village est intimement liée à sa position, au cœur de la vaste forêt de Freyr, puisqu'il semble qu'une clairière y ait été investie comme lieu de travail, à la fois pour les sabotiers et pour les charbonniers. Une aire de faulde est encore visible à la sortie du village vers Tenneville, le long d'un sentier didactique : cette grande trace circulaire marque l'emplacement d'un monticule de bois, lentement consumé pour en extraire le charbon de bois. Par ailleurs, au musée en plein air du Fourneau St Michel, un atelier de sabotier issu du village est encore visible.

Le village de Laneuville-au-bois a beaucoup perdu de son cachet typiquement ardennais ; il faut un œil attentif pour déceler dans le relief des murs ou dans les baies vitrées une ancienne porte cochère condamnée. Les bâtiments en pierre locale et les toits à croupettes sont encore majoritaires, mais plusieurs maisons sans style, en brique industrielle, sont venues dénaturer l'ensemble. Autour de l'église, on peut admirer les plus belles demeures, ancienne école ou exploitations agricoles, certaines ont même conservé l'atelier annexe du sabotier. A la sortie du village, vers l'est, une petite potale du XVIIIe siècle est un témoin ancien de la piété populaire. Enfin, dans cette même rue, trois maisons à l'architecture contemporaine toute particulière ont reçu chacune un prix lors de concours. Point de départ idéal de nombreuses promenades, le village est au cœur d'un écrin de verdure de plusieurs milliers d'hectares de forêts mixtes et vallonnées. Ce patrimoine naturel est le joyau de la Couronne de Belgique, mais son accès est tout à fait libre à condition de respecter l'environnement. * Mochamps est un hameau isolé, dépendant de l'actuelle commune de Tenneville, situé à l'ouest de la commune. Il comprend un total de 7 maisons, qui ne sont pas habitées en permanence. Il s'agit plutôt de résidences secondaires. Il n'y a pas de distribution d'eau et d'électricité mais le village dispose tout de même d'une boîte postale. Le hameau se situe au cœur d'une vaste clairière ménagée entre les possessions de la Converserie, les bois de Nassogne et la forêt domaniale de Saint-Michel, dans une zone de gagnage.

La recréation des tourbières primitives sur ce plateau de la Haute Ardenne, est également propice à la pousse d'herbes sèches dont les cervidés se nourrissent. C'est dans ces plaines humides que se réunissent de nombreux cerfs adultes, en septembre, pour le rut annuel. Ce spectacle sonore et visuel attire chaque année une foule plus nombreuse de "touristes verts" (plus ou moins respectueux de la nature), à tel point que l'accès aux bois est désormais réglementé en cette période. Outre l'exceptionnel patrimoine naturel de Mochamps, un discret témoignage de la première Guerre mondiale est visible à l'ouest du village, en bordure du chemin. Deux prisonniers de guerre ont en effet été enterrés ici. Un Russe, un Italien ; tous deux étaient affectés au service d'un entrepôt de munitions de l'armée allemande. Ils ont été vraisemblablement tués lors de leur tentative d'évasion respective, à quelques mois d'intervalle. * Ramont est un hameau qui jouxte Tenneville, de part et d'autre de la N4. Ses limites ne sont pas nettes, tant les dernières maisons de Tenneville sont aussi les premières de Tenneville. * Tenneville est le chef-lieu de la commune. Sous des allures de village-rue interminable, le cœur du village bat à l'écart de la N4. La route nationale a vu fleurir des commerces tout au long de sa traversée de la commune, mais le village de Tenneville se situe plus exactement à l'est de la route"

Extrait du site internet : Wikipédia.org

Administration communale : www.tenneville.be
Maison du tourisme : www.champlon.info

carte

Contacts

Syndicat d'initiative Champlon-Tenneville

Rue Grande, 94b
6970 Tenneville
084/45.54.26
tourisme@champlon.info
http://www.champlon.info

Photo(s)

Circuits

Agenda

Clubs

Photo
Randobel, un site créé par des randonneurs pour les randonneurs.
Soutenez-nous et aidez-nous ainsi à maintenir à jour le contenu du site et à développer ses fonctionnalités.
Visiteurs connectés : 52
Membres connectés : 0
Membres Randobel : 31244